Archives par étiquette : Oise

Carrière Vedelle

Cette petite carrière de calcaire fut remaniée par les soldats allemands stationnés là lors de la période 14/18. De nombreux tunnels ont été creusés, ceux ci débouchent sur des salles d’écoutes où étaient scrutés l’avancée des troupes Françaises toutes proches.

Carrière Mingasson

Cette petite carrière, située à flanc de coteau, a servi de refuge aux Poilus de l’armée Française. Le champs de bataille était tout proche, plusieurs milliers de soldats Français sont morts ou ont été mutilés dans les alentours. Quelques vestiges rassemblés à l’entrée de la carrière, rappellent la dureté des combats engagés ici.

Carrière Saint Nicolas

Cette carrière moyennement étendue fut utilisée en champignonnière. On y retrouve deux bassins ainsi qu’une quantité important de bâches au ciel. L’état de la carrière est satisfaisant, pas de zones noircies, ni d’effondrement important.

Carrière de la Nacelle

Entrer dans cette carrière s’avère difficile. Il faut d’abord passer une chatière puis escalader un mur de tôles. Cette carrière, moyennement étendue, a servi en tant que champignonnière. Les galeries sont très propres, aucune dégradation visible.

La culture du champignon s’est fait ici, en sacs. Quelques vestiges d’exploitations sont présents comme une benne de wagonnet, un bassin et un réservoir à eau de champignonniste. Près de l’entrée, une 2CV gît en piteux état.

 

Les graffitis que l’ont retrouve dans cette carrière :

 

Carrière des Raies

Plus de deux ans après un début de visite, retour dans cette grande carrière avec un meilleur éclairage. Plutôt grande et propre, on y retrouve encore pas mal de matériels dont plusieurs fourgonnettes et remorques. Le site est encore préservé malgré quelques tags par ci, par là.

Tunnel du Croquet

Ce tunnel ferroviaire désaffecté a une longueur de 1KM environ. Il fut fermé dans les années 80 suite à la suppression de la ligne. Il est aujourd’hui intégré à un chemin de randonnée.

 

Carrière du Chauffour

Cette magnifique carrière est isolée dans une réserve de chasse privée. Elle a servi pendant la guerre 14/18 de base arrière aux soldats français. On y retrouve des aménagements tels des habitations troglodytes qui abritaient les plus gradés. Le nombre de gravures et de bas reliefs est impressionnant même si une majorité ont été mutilées par le temps et des visiteurs peu respectueux. Bien caché au fond d’une galerie un splendide autel religieux avec le nom des soldats tombés au champ d’honneur. Un endroit tout bonnement incroyable.

Le site est en intégralité classé au titre de monument historique.

Carrière des Bosquets

Cette petite carrière de calcaire est localisée en bord de route. Comme beaucoup de cavités, elle a servi de dépotoir pour déchets en tout genre pendant des années.

Une fois passé cette zone peu accueillante, on arrive au niveau de la zone d’extraction. L’exploitation s’est faite sur plusieurs niveaux. Les traces d’explosifs sont bien visibles au ciel.

Peu de vestiges sont encore présents, si ce n’est quelques blocs découpés et des restes d’électrification. A noter l’absence de graffiti de carriers, empêchant de dater les années d’activité.

Carrière des bocaux

Deux carrières de taille différentes situées au même lieu dit :

La plus grande est une ancienne champignonnière dans un état déplorable. Incendiée, jonchée de déchets et de voitures brûlées (au moins 11 véhicules), il n’y a plus rien à voir dans celle-ci. Pas de photos car aucune inspiration photographique dans ce lieu.

La petite est assez bien cachée dans la broussaille. Elle est peu étendue mais présente de nombreux points intéressants. On y trouve des milliers de bocaux en verre, empilés les uns sur les autres, formant de véritables vagues. Autre curiosité un ancien camion benne qui semble coincé dans une galerie. Comme quoi la taille de la cavité ne fait pas forcement la beauté !!

Fonderie du marécage

Cette ancienne fonderie a subi vandalisme et incendie. Plus grand chose à voir ici, à part des bâtiments vides et tagués et une épave de voiture brûlée.

 

Carrière Juignon

La carrière Juignon est une très belle cavité consolidée par un système de hagues et bourrages et de nombreux piliers à bras. L’endroit est propre, aucun tags, pas de voiture incendiée. La visite est agréable et commence à l’extérieur, par une ancienne débiteuse présente devant une des entrées.

Gendarmerie décrépie

Cette ancienne gendarmerie a fermé ses portes en 2009. Le site va disparaître très prochainement, un permis de construire est placardé sur la grille d’entrée. Il n’y a plus grand chose à voir à l’intérieur si ce n’est les cellules de garde à vue.

Manoir des cavaliers

A proximité d’un centre hippique actif, ce manoir abandonné n’est plus qu’une ruine envahie par la végétation. La cave, partie la mieux préservée, réserve encore quelques surprises. Dans la dépendance gît une voiture brûlée.

Marnière des Marais

Au milieu des champs, une marnière est accessible. Composée d’une haute galerie, ses dimensions sont réduites, à peine quelques dizaines de mètres. L’entrée est maçonnée en brique.

Marnières du mont aux lièvres

Au lieu dit le mont aux lièvres, plusieurs petites marnières. Le lieu est plutôt sale, voiture brûlée, déchets en tout genre, une visite éclair.