Archives par étiquette : urbex

Caserne des forces de l’ordre

Visite d’une ancienne caserne militaire à l’abandon depuis bientôt une dizaine d’années. Le site est très grand et se répartit sur plus d’une quinzaine de bâtiments. L’ensemble de la caserne est dans un état de conservation plus que correct, peu de dégradations.

Ce site admirable devrait revivre car des projets existent et doivent être finaliser prochainement.

Château du lapin

La première visite de ce château en 2015 fut un échec. Le bâtiment était complètement cadenassé. De passage dans la région, 3 ans après, une nouvelle visite fut programmée. Cette fois ci le château était accessible. Durant ce laps de temps, de nombreuses dégradations ont eu lieu dont de nombreux tags, vitres cassées et portes défoncées. Les escaliers restent la partie la plus intéressante de cet édifice.

Le Château outragé

Cet ancien château au passé riche est laissé complètement à l’abandon. Tagué, pillé puis incendié assez récemment, l’édifice fait peine à voir. Seuls quelques motifs et plafonds décorés échappent pour le moment aux vandales. Triste fin pour ce château à l’allure élégante.

Maison Saint Paul

Cette maison est en mauvais état général. La toiture et les planchers s’effondrent, pillée et taguée, un chantier juste à côté va avoir raison d’elle.

Maison du pré

Une petite maisonnette en bordure d’une route et d’un champ.

Centrale électrique Green Power

Exploration d’une ancienne centrale électrique EDF fermée il y a une dizaine d’année. De petite taille, elle possède une salle de contrôle encore superbement conservée avec ses compteurs. Le site est malheureusement la proie des ferrailleurs qui pillent les derniers bouts de cuivre restants.

Papeterie Saint Pierre

Une ancienne papeterie désaffectée, à l’abandon depuis un long moment déjà. Le site a bien vécu, pas mal tagué et vandalisé. Malgré ça, l’architecture et les volumes méritent quelques photos.

Camping de la centrale

A côté d’une centrale électrique en pleine activité, cet ancien camping est laissé à l’abandon. Les propriétaires ont dû être expropriés suite à l’implantation de pylônes dans l’enceinte du camping. Il ne subsiste aujourd’hui que deux bâtiments toilettes / douches.

L’usine des fêtards

Fermée en 2014, cette grande usine a été vidée de son contenu. Rien ne témoigne de son activité passée. Ce site a fait parlé de lui suite à une gigantesque rave party sauvage qui a secoué la petite ville.

Cité HLM du capitaine

Cette ancienne cité HLM attend sa très proche démolition. Les travaux de déblaiement ont commencé.

L’usine de la jubilation

D’allure plutôt banale, cette ancienne friche industrielle cache un véritable trésor. Dans ses hangars dorment, un nombre incalculable de pièces détachées et de machines outils. Toute la vie de l’entreprise semble stockée ici, en attente d’un nouveau départ. Fort heureusement, ce site reste pour le moment à l’abris des curieux et des ferrailleurs.

Le domaine déchu

Depuis que le manoir a brûlé il y a quelques années, ce domaine est en perdition. Les derniers bâtiments sont en voie de destruction, certains sont remplacés par de gros tas de briques et de bois.

Le centre technique EDF

Visite d’un ancien centre technique EDF voué à la démolition. Vide, l’intérêt du site réside dans la partie restaurant encore en place.

L’auberge nauséabonde

Exploration d’une ancienne auberge restaurant à l’abandon dans un village de campagne. Le site est squatté. Au premier étage, une odeur désagréable rend difficile la progression. Afin d’éviter d’éventuelles mauvaises rencontres, la visite s’est fait rapidement.

 

L’usine de la surchauffe

Visite d’une ancienne usine qui fabriquait des emballages pour des produits de luxe. Le site désaffecté a subi, depuis sa fermeture, plusieurs incendies dont un qui a détruit plusieurs machines.