Archives de catégorie : Carrières / creutes / grottes

Souterrains de Vinneuf

Direction le village de Vinneuf dans l’Yonne. Là bas plusieurs points cavités répertoriés. On y trouve plusieurs petites marnières ayant servi de garage. Près d’une ferme un souterrain plus étendu accessible mais sur une propriété privée active.

Carrière des Cornettes

Au lieu dit Les Cornettes, dans le département de l’Yonne, une petite cavité. Cette marnière se compose de deux caves reliées entre elles par un fragment de galerie.

 

Carrière du 416RI

Cette carrière de moyenne importance a accueilli des soldats français pendant le conflit 14 18. On y retrouve des marquages du 416ème régiment d’infanterie et du 2ème Génie.

Celle-ci à un développement labyrinthique, les galeries partent dans tous les sens. Quelques vestiges sont présents : reste d’un sommier, semelles de chaussures et vieilles boites de conserve témoignent du passé.

 

Ici un relevé des nombreux écrits que l’on trouve dans les galeries :

 

Carrière de la Croix Blanche

Cette petite carrière de calcaire se situe dans un sous bois, près d’un chemin de randonnée. L’accès est plutôt simple, peu de végétation cette fois ci.

La carrière n’est pas très étendue mais à le mérite d’être très propre et d’avoir quelques vestiges remarquables. Sur les parois, plusieurs graffitis de carriers mais surtout des graffitis de soldats dont un bel autoportrait. Près d’une des entrées plusieurs bobines de barbelés, peut être datent elles de la période 14 18.

Carrière des Bosquets

Cette petite carrière de calcaire est localisée en bord de route. Comme beaucoup de cavités, elle a servi de dépotoir pour déchets en tout genre pendant des années.

Une fois passé cette zone peu accueillante, on arrive au niveau de la zone d’extraction. L’exploitation s’est faite sur plusieurs niveaux. Les traces d’explosifs sont bien visibles au ciel.

Peu de vestiges sont encore présents, si ce n’est quelques blocs découpés et des restes d’électrification. A noter l’absence de graffiti de carriers, empêchant de dater les années d’activité.

Carrière des bocaux

Deux carrières de taille différentes situées au même lieu dit :

La plus grande est une ancienne champignonnière dans un état déplorable. Incendiée, jonchée de déchets et de voitures brûlées (au moins 11 véhicules), il n’y a plus rien à voir dans celle-ci. Pas de photos car aucune inspiration photographique dans ce lieu.

La petite est assez bien cachée dans la broussaille. Elle est peu étendue mais présente de nombreux points intéressants. On y trouve des milliers de bocaux en verre, empilés les uns sur les autres, formant de véritables vagues. Autre curiosité un ancien camion benne qui semble coincé dans une galerie. Comme quoi la taille de la cavité ne fait pas forcement la beauté !!

Carrière des noctambules

Visite nocturne de cette grande carrière de calcaire qui a abrité une champignonnière en sacs. Très bien préservée, les galeries sont néanmoins envahies par la boue, la progression s’avère par endroit assez périlleuse. Au détour de galeries, plusieurs véhicules qui finiront surement piégés, bien dommage.

Plusieurs véhicules sont présents dans les galeries :

 

Quelques graffitis repérés dans cette carrière :

Champignonnière du marin

Cette champignonnière très étendue a fermée récemment. On y retrouve de nombreuses zones de champignonnières en sacs. Autres curiosités, un triporteur, un van et un petit bateau de course bien loin de la mer.

Carrière de la vallée de la Mauldre

Cette grande carrière de calcaire est plutôt étendue. Ses galeries forment un vrai labyrinthe, elles partent dans tous les sens. La hauteur varie énormément. Une partie de la visite se fait en se courbant puis à hauteur d’homme facilitant la progression.

Carrière des Terres Saint Pierre

Petite carrière trouvée au hasard grâce aux cartes IGN. Rien de vraiment intéressant à voir, juste une grande pièce servant de débarras à un agriculteur et de squat à des jeunes du coin.

Carrière du Puiselet

La carrière du Puiselet est une grande cavité souterraine de sable. Les murs, le sol et le ciel de cette carrière sont composés de cette matière friable. On accède aux galeries par plusieurs entrées. Plusieurs vestiges d’exploitation sont visibles comme des restes de rails et de wagonnets dont il ne subsiste que les berlines. L’hiver, des chauve souris viennent y séjourner, il faut mieux ne pas y aller à cette période.

 

Quelques photos de la visite réalisée fin 2017 :

 

Carrière de Raide Montagne

Après avoir suivi un chemin peu engageant et jonché d’ordures, la carrière se dévoile enfin. Les volumes de cette carrière de gypse sont impressionnants malgré que la superficie est plutôt moyenne. Curiosité à voir, la citerne suspendu.

Carrière du méritant

Cette carrière de craie est très vaste et comprend plusieurs entrées. Accéder aux galeries s’avère très compliqué, tous les points d’accès ont été sécurisés par des grilles et du barbelé. Néanmoins des accès existent. Une fois passé les différents obstacles, la visite s’avère agréable, les volumes sont imposants. A l’abri dans une galerie, un ancien camion benne, témoin de l’époque d’exploitation de la pierre.

Carrière de la Jonchère

La Jonchère est une grande carrière souterraine de Bougival. Elle est difficile d’accès, l’entrée se fait en chatière et en rampant. Les entrées officielles ont été murées. Ses galeries forment un véritable labyrinthe et partent dans tous les sens. On s’y perd très facilement, la visite doit se faire avec une grande prudence.

Carrière de la Rolanderie

Petite réseau de carrière qui a accueilli il y a encore quelques années la décharge publique. Une fois passé le dépotoir, quelques galeries basses et des piliers à bras rendent la visite plus agréable.