Archives de catégorie : Carrières / creutes / grottes

Carrière embrumée

Petite carrière de calcaire dégradée près de l’entrée puis préservée vers le fond.

Carrière de sablon

Petit réseau souterrain de sablon

Carrière Les Lions

Visite de découverte de la grande carrière des Lions. Cette vaste carrière de craie s’étend sur deux niveaux. De nombreux vestiges d’exploitation sont visibles comme des wagonnets, bassins de décantation de la craie et d’ancien broyeurs.

Tunnel de la Dame

Ce tunnel militaire a été creusé par les soldats allemands lors du conflit 14/18. L’entrée est praticable mais la sortie est définitivement bouchée par un effondrement massif. Celui-ci se trouve sous une carrière encore en activité.

Champignonnière du Renard

Ancienne carrière de calcaire ayant servi de champignonnière. De dimension moyenne, on y trouve plusieurs bacs à eau et des bâches plastiques ayant servi à la culture des champignons.

Carrière du pavillon

Cette vaste carrière de calcaire est plutôt bien préservée. Peu de dégradations sont visibles hormis une zone noircie par un incendie. Les carriers ont marqué leurs passages par de nombreux témoignages au ciel et dans les chantiers.

Carrière des vieilles cuves

Cette toute petite carrière de calcaire, qui s’apparente plutôt à une marnière, ne possède qu’une seule galerie. Elle abrite une dizaine d’anciennes cuves de Brasserie. A quelques pas de cette carrière se trouve les anciens bâtiments de la brasserie encore debout.

Champignonnière de gypse

Cette vaste champignonnière en sacs se situe dans une carrière de gypse de seconde masse. Les effondrements sont fréquents et ont fortement affecté le réseau, plusieurs jonctions ne sont désormais plus praticables. De nombreux vestiges sont visibles, un ancien camion Bedford, des passages avec des arches, des réservoirs de champignonniste, etc..

Aqueduc de la forêt

Dans une forêt d’île de France, un vaste réseau hydraulique est visible en surface et en souterrain. La principale galerie souterraine s’étire une longueur de 800M, l’autre aqueduc souterrain du réseau est d’une dimension plus modeste, à peine 20M. Ce réseau est entretenu par une association qui veille à la préservation du site.

Carrière des Berniers

Petite carrière de calcaire à proximité d’une autre plus grande et utilisée par un agriculteur.

Carrière Les Blocs

Cette carrière de calcaire fut exploitée pour l’extraction de blocs, jusque dans les années 60. L’ensemble du matériel de carriers est resté sur place lors de la liquidation de la société. On y trouve un treuil crapaud, une haveuse électrique ainsi que plusieurs wagonnets et outils servant à l’extraction. Cette carrière est privée et ne peut se visiter sans l’accord de ses propriétaires.

Carrière du blockhaus

Cette petite carrière de calcaire située en bordure d’une route nationale est plutôt atypique. Son entrée en cavage a été protégée par un bunker. Celui-ci construit durant le conflit 39/45 avait pour but de protéger un vaste camp militaire, aujourd’hui désaffecté.

La carrière amputée

Cette carrière de calcaire a perdu la majorité de sa surface suite à la construction d’une route rapide à proximité. Il ne subsiste que quelques piliers et bouts de galeries en grande partie remblayés ou murés.

Galeries des réservoirs

Ces deux galeries voûtées sont les vestiges d’un vaste aqueduc souterrain sillonnant la forêt. Plusieurs regards conduisent vers la surface. Le fond de la première galerie a été injectée, la deuxième d’une hauteur avoisinant les 1M50 possède toujours son entrée / sortie.

Première galerie :

 

Deuxième galerie :

Carrière Legras

Cette carrière de calcaire moyennement étendue fut exploitée pour l’extraction de blocs. De nombreuses signatures de carriers italiens sont visibles sur les zones de chantiers. Cette carrière s’étend sur plusieurs petits niveaux.