Archives pour la catégorie Carrières / creutes / grottes

Marnières du Picqdais

Pas très loin à vol d’oiseau des marnières des Grands Larris se trouve les marnières du Picqdais. Plus grandes, certaines sont utilisées comme cave.

Une première marnière sert de cave de stockage : plusieurs tas de bouteilles vides et des sacs de chantiers.

A côté une autre marnière sert de cimetière pour d’anciens véhicules dont deux voitures.

Une dernière marnière nettement plus grande et facile d’accès.

Quelques vieux outils agricoles et une cuisinière d’un autre temps.

Les roues d’une charrette :

 

Champignonnière des pépites

Quel étonnement en passant la porte de cette carrière !! Tout semble être resté en place depuis la fermeture.

La chaudière de la champignonnière :

Sur la galerie de droite, de nombreux racks à champignons. Le compost est en place, il ne reste plus qu’à semer.

Plus près de l’entrée, une chambre de pasteurisation et une chambre froide.

Dans ces galeries, plusieurs véhicules, le premier est un tracteur. Une roue est manquante, peut être pour éviter que celui-ci soit volé par des visiteurs peu scrupuleux.

Une autre voiture non identifiable qui semble écrabouillée.

Plusieurs équipements agricoles :

On trouve aussi un concasseur en équilibre sur des bidons.

Dans une zone éloignée qui était exploitée pour la pierre, un tractopelle et deux anciens camions.

Sur le front de taille, une voiture semble échouée et abandonnée à la va vite.

Après une visite bien fournie, retour vers l’entrée et passage vers l’atelier. Un appareil de mesure encore accroché au mur et une ancienne 2CV à moitié caché derrière un tas de ferraille.

Près du cavage, à l’extérieur, une carcasse de camion Kuom. Un clin d’oeil à une autre exploration antérieure.

Carrière du four à chaux

La carrière du four à chaux est une très vaste cavité du Val d’Oise. Elle regroupe plusieurs exploitations différentes. Sa superficie est estimée à environ 100 hectares.

La carrière (galeries / caves) :

Zone des arches :

 

Zone champignonnière en sac :

Zone champignonnière en buttes :

Véhicules abandonnés :

Traces des champignonnistes :

Les concrétions calcaires :

 

Carrière du Roi

Visite de la carrière du Roi qui est ouverte par période au public. Cela explique la présence d’une installation électrique dans une grande partie des galeries.

Cette carrière a accueilli les œuvres d’un artiste dont celle-ci :

Les piliers à bras sont nombreux comme on peut le voir ici :

Dans les galeries près des cavages principaux, de très belles arches sont visibles.

 

Un peu plus loin un ancien réservoir pour recueillir l’eau d’infiltration.

Cette carrière abrite de nombreuses inscriptions à la sanguine. Petit échantillon ici :

Carrière du Puiselet

Visite de découverte de cette grande carrière de sable de Seine et Marne. Les cavages se trouvent au fond d’une cuvette.

La descente est périlleuse, mieux vaut prévoir une corde d’escalade d’une bonne longueur et un baudrier.

Près des deux cavages, plusieurs murs de soutien sont visibles.

Dans une galerie, un bout de rail Decauville.

Un petit squat :

Des restes de boiseries au fond d’une galerie :

Une autre portion de rail cette fois ci au sol.