Archives de l’auteur : Benoman

Carrière des perfectionnistes

Cette vaste carrière de craie s’étend sur plusieurs niveaux reliés entre eux par des escaliers ou des pentes douces. La hauteur des galeries est ici tout aussi impressionnante que le travail des carriers. Le travail est soigné, le ciel de carrière et les galeries parfaitement taillés. La carrière fut par la suite utilisée en champignonnière, de nombreuses mottes témoignent de cette époque. De nombreux autres vestiges d’exploitation sont visibles comme plusieurs wagonnets, un treuil reliant les différents niveaux ainsi que les vestiges d’un monte charges.

Cette magnifique carrière est malheureusement destinée à finir combler sous des tonnes de remblais et autres immondices, afin d’accélérer la construction de bâtiments en surface. Les promoteurs et les élus locaux se souciant peu du patrimoine qui se trouve sous leurs pieds.

 

Collège Clair Matin

Cet ancien collège, aujourd’hui abandonné, est complètement isolé en plein bois. Des bâtiments, il ne reste que des carcasses en béton abondamment tagués. Le terrain accueille régulièrement des parties d’airsoft.

Jardinerie des 2 molosses

Ancienne jardinerie à l’abandon. Le site a pour voisin une entreprise avec deux gros chiens pas commodes et qui vaut mieux ne pas croiser.

Carrière Sylvain

A quelques pas d’une carrière de craie transformée en laboratoire, se situe cette autre petite carrière. La visite est rapide, une grande salle avec un pilier massif et une petite galerie.

Carrière du scientifique

Cette petite carrière de craie fut utilisée par un scientifique pour des expériences en milieu souterrain. Des aménagements sont encore visibles dont de nombreuses petites fosses installées dans une des salles.

Maison des Quinconces

Petite maison de garde abandonnée, en très mauvais état général.

Manoir de la RN20

En bordure de la RN20, ce manoir à l’abandon tombe en ruine. Tagué, effondré, seule la façade possède encore un peu de cachet.

Prison de la convoitise

Cette petite prison, construite dans le milieu du 19ème siècle en plein centre ville, a fermé ses portes peu après l’an 2000. Elle possède une soixantaine de cellules, reparties sur 3 niveaux, le rez de chaussée abritant l’administratif. Les bâtiments annexes ont été rasés il y a quelques années, le bâtiment restant attend sa réhabilitation et les projets ne manquent pas.

 

Carrière des Vallières

Cette carrière de calcaire, de dimension modeste, présente plusieurs marquages de soldats allemands. Au fond de cette carrière, une ancienne machine agricole rouille en silence.

L’école des campagnards

Cette petite école primaire, d’un petit village campagnard, a fermé ses portes il y quelques années. Cette décision fut prise dans le cadre de la réforme de la carte scolaire. Plusieurs postes d’enseignants furent supprimés rendant impossible l’accueil des élèves.

Carrière du Roule

Cette petite carrière de craie, un temps exploitée pour l’extraction de blocs de craie, fut transformée en champignonnière. On y trouve de nombreuses bâches de séparation. A l’entrée une remorque et un concasseur de blocs attendent de reprendre du service.

Marnière du Huas

Petite crayère avec deux minuscule galeries. A l’entrée un énorme tas de silex provenant peut être de l’exploitation de la marnière.

Lycée du baratin

Cet ancien lycée technique a été actif de 1946 à 2012. Il comprend plusieurs bâtiments, certains n’étaient pas accessibles lors de cette visite. Ce lycée a formé des jeunes aux métiers du textile. Le site est aujourd’hui laissé à l’abandon, la démolition des bâtiments est proche.

Maison du pompiste

En bordure d’une route rapide, cette ancienne station service est à l’abandon. Plus grand chose à voir ici mais l’aspect extérieur de la maison vaut bien une photo.

Ferme de la Fontaine

Complètement isolée au milieu des champs, cette grande ferme est laissée à l’abandon. Les herbes folles ont envahi la cour. La maison d’habitation semble avoir été désertée du jour au lendemain, du linge sèche encore sous les combles et le véhicule utilitaire gît dans le garage, en attente d’un nouveau départ.