Archives de l’auteur : Benoman

La maison lugubre

Cette maison abandonnée est située dans une petite ville d’île de France. L’intérieur est quasiment vide, rien de très intéressant à voir dedans. La végétation est très présente et cache par endroit la lumière, rendant la visite assez pesante.

Marnière de l’Oppidum

Cette jolie petite marnière située en bord de route a servi de cave de stockage. Quelques vieilles portes et fenêtres côtoient un tas impressionnant de blocs de craie.

Cette crayère a été exploitée en souterrain mais également à ciel ouvert.

Usine des mécanos

Cette grande usine était spécialisée dans l’usinage et la mécanique industrielle. Le site semble avoir fermé récemment.

Manoir des courants d’air

En passant devant cette grande bâtisse, on se rend vite compte qu’elle est inhabitée. La végétation a  tellement poussé qu’il est difficile de percevoir la façade de ce qui ressemble à un manoir. L’intérieur est vide mais assez bien préservé malgré des traces de ferraillage.

 

Maison du routier

En bordure de route deux maisons à l’état d’abandon. La végétation très présente empêche temporairement d’accéder à la deuxième.

Carrière de la Croix Blanche 2

Nouvelle ballade le long d’un sentier forestier déjà partiellement parcouru. Deux nouvelles cavités trouvées et visitées. La première est plutôt étendue. On y trouve des vestiges d’aménagements militaires ainsi que quelques gravures et dates sur les parois. Cette carrière a servi de refuge à des soldats français lors du conflit 14/18. Elle est très propre, pas de zone noircie ou de dégradations humaines.

La deuxième cavité plus loin s’apparente plus à une grotte. Une seule grande salle avec une zone effondrée.

Carrière du Chauffour

Cette magnifique carrière est isolée dans une réserve de chasse privée. Elle a servi pendant la guerre 14/18 de base arrière aux soldats français. On y retrouve des aménagements tels des habitations troglodytes qui abritaient les plus gradés. Le nombre de gravures et de bas reliefs est impressionnant même si une majorité ont été mutilées par le temps et des visiteurs peu respectueux. Bien caché au fond d’une galerie un splendide autel religieux avec le nom des soldats tombés au champ d’honneur. Un endroit tout bonnement incroyable.

Le site est en intégralité classé au titre de monument historique.

Batterie des réservoirs

La batterie des réservoirs se situe dans le parc du domaine de Marly, dans la commune de Marly le Roi. Ce réseau de fortification participait à la protection du fort du trou d’enfer. Le site  de la batterie a été déboisé pour une meilleure mise en valeur. Ce site est accessible au public et se visite légalement.

Halle des skateurs

Cette ancienne halle SNCF de petite taille a servi de stockage pour une entreprise. On y retrouve quelques restes de machines. Elle semble aujourd’hui à l’abandon et est colonisée par des skateurs qui y ont aménagé des installations.

Minoterie de Gaston

Cette grande minoterie est à l’abandon en pleine ville. Un projet de reconversion était à l’étude, des logements devaient voir le jour en lieu et place de ces grands silos. Les années passent et puis rien ne se produit. En attendant les bâtiments vieillissants et dangereux continuent de hanter ce quartier pavillonnaire.

Gare du lit tombant

Cette petite gare de campagne s’effondre de partout, le contenu du premier étage est en train d’atterrir au rez de chaussée. Un lit dépasse à moitié du plancher.

Souterrains de Vinneuf

Direction le village de Vinneuf dans l’Yonne. Là bas plusieurs points cavités répertoriés. On y trouve plusieurs petites marnières ayant servi de garage. Près d’une ferme un souterrain plus étendu accessible mais sur une propriété privée active.

Carrière des Cornettes

Au lieu dit Les Cornettes, dans le département de l’Yonne, une petite cavité. Cette marnière se compose de deux caves reliées entre elles par un fragment de galerie.

 

Carrière du 416RI

Cette carrière de moyenne importance a accueilli des soldats français pendant le conflit 14 18. On y retrouve des marquages du 416ème régiment d’infanterie et du 2ème Génie.

Celle-ci à un développement labyrinthique, les galeries partent dans tous les sens. Quelques vestiges sont présents : reste d’un sommier, semelles de chaussures et vieilles boites de conserve témoignent du passé.

 

Ici un relevé des nombreux écrits que l’on trouve dans les galeries :

 

Carrière de la Croix Blanche

Cette petite carrière de calcaire se situe dans un sous bois, près d’un chemin de randonnée. L’accès est plutôt simple, peu de végétation cette fois ci.

La carrière n’est pas très étendue mais à le mérite d’être très propre et d’avoir quelques vestiges remarquables. Sur les parois, plusieurs graffitis de carriers mais surtout des graffitis de soldats dont un bel autoportrait. Près d’une des entrées plusieurs bobines de barbelés, peut être datent elles de la période 14 18.