Archives de catégorie : Immeubles / maisons / villas

La maison du stade

Visite d’une petite maison à l’abandon à proximité d’un stade communal.

Le terrain comprend une petite annexe bouchée par une quantité impressionnante de déchets.

Début de la visite de la maison par le premier étage. L’escalier a perdu plusieurs marches mais reste encore solide.

On y trouve deux chambres, l’une d’elle est envahie de meubles et de vêtements. Une petite salle d’eau complète l’étage.

Au rez de chaussée, une petite cuisine avec encore pas mal de mobiliers. Les murs sont peints de plusieurs couleurs donnant un cachet original à cette pièce.

Aux murs, de nombreux posters de chats.

Fin de la visite.

Début décembre, la maison a été rasée. Il ne subsiste qu’un terrain vague.

 

La villa Sapene

La villa Sapene ou appelée aussi le « bordel allemand » est une grande maison ruinée perdue dans les bois. Il ne subsiste que les murs tagués. A noter la présence d’airsofteurs le weekend.

L’accès aux étages est possible mais assez dangereux.

 

 

La cité fantôme

Visite d’un ancien lotissement dont les 3/4 des maisons sont murées et barricadées. Plusieurs sont accessibles mais l’intérieur est vide.

Plusieurs boites aux lettres remplies de prospectus moisis :

 

 

La maison des jeunes enfants

Découverte en me promenant sur la vue satellite de Google maps, cette grande maison révèle bien des surprises. Bien que située en bordure de route, cette maison est assez bien conservée. On y retrouve de très nombreux jouets pour enfants ainsi qu’encore pas mal de mobiliers.

La maison est divisée en deux logements.

Commençons par le premier logement sur la droite. Plutôt petit, on y trouve les restes d’une cheminée et d’une réserve à charbon.

Quelques bouts de lambris gisent dans une pièce.

Passons au second. Plus grand, il est réparti sur les 2/3 du bâtiment. Dans cette partie, tout est encore meublé. Une vieille poupée attend face à la porte ouverte.

Un vieux matelas tout décrépis dans la pièce.

Dans celle d’à côté, un ancien buffet avec encore quelques bibelots. Certains sont éparpillés sur le sol.

Dans la dernière pièce du logement, quelques commodes et bouts de meubles.

Une référence religieuse sur le mur.

Quelques vieux fauteuils et du bric à brac.

Un ancien lit au motif travaillé et ancien. Le matelas a été retourné, peut être pour la recherche d’économies oubliées.

Dans l’entrée principale, une vieille poupée et deux raquettes attendent leurs jeunes propriétaires.

Que deviendra cette grande maison en brique ? Rasée ?

Peut être, une maison neuve est en fin de construction en face, les terrains autour attendent des projets immobiliers. Cette maison fait donc un peu tâche dans le paysage.

 

La villa noircie

Visite d’une ancienne villa à l’abandon dans un quartier aisé. Elle a subi un incendie récemment.

De l’extérieur, les marques de l’incendie sont peu visibles hormis quelques fenêtres obstruées par des planches.

Villa noircie

Le rez de chaussée comprend la cuisine et un salon très vaste. A cet endroit, un piano est présent ainsi que tout une pile de bouquin.

Dans les étages, on voit très bien les stigmates de l’incendie : murs recouverts de suie et gravats. Les services de la mairie ont entrepris des travaux de consolidation comme l’atteste la présence de poteaux de soutien. La villa est sous le coup d’un arrêté de péril.

Les chambres possèdent leurs lits et fauteuils. Tout est retourné par les passages successifs de personnes plus ou moins précautionneuses.

Deux coins bibliothèque dans les étages. Énormément de bouquins, certains sont noircis par la suie.

Deux salles de bain sont présentes dans cette grande villa. L’une d’elles comporte un hammam, l’autre une belle baignoire recouverte de mosaïques.

La cuisine comprend encore pas mal de mobiliers. Quelques bocaux encore pleins trônent sur les étagères.

La cave baigne dans le noir. C’est l’endroit le moins touché par l’incendie. On y retrouve une vieille chaudière et une autre plus récente. Comme dans la cuisine, pas mal de bocaux et vieilles bouteilles sont présentes sur les étagères. Un congélateur fermé, que contient t’il dedans ? Mystère, nous n’avons pas osé l’ouvrir.

 

 

 

 

La maison des boves

Découverte par hasard en visitant une carrière proche, cette maison possède plusieurs parties troglodytes. Elle se situe au fond d’un petit vallon, complètement isolée du village.

Une première cavité qui sert de stockage de bois.

A l’intérieur des inscriptions très anciennes.

A côté de la cavité, une habitation troglodyte avec un peu de mobiliers.

On retrouve même un antique four à pain

A côté de l’habitation troglodyte, une petite maison avec quelques meubles défraîchis.

Maison des boves

A l’extérieur de la maison, une petite statuette incrustée dans la paroi.

Maison du rond point

Petite maison à l’abandon en bordure d’un rond point.

Maisons de la verrerie

Plusieurs maisons à l’abandon en bordure d’une ancienne verrerie, elle aussi désaffectée. Très dégradées, elles présentent peu d’intérêt.

 

Villa Indiana

Cette ancienne villa est complètement perdue au milieu d’un petit bois. Sans coordonnées GPS, on s’y perd très facilement.

Après avoir passé un trou dans le grillage, la première étape est l’ancien terrain de tennis. Celui-ci est est complètement craquelé par le temps. Au milieu trône une balançoire.

Deuxième étape : la villa. Extérieurement celle-ci est complètement envahie par la végétation. Difficile d’avoir une vue d’ensemble.

Après avoir enjambé une fenêtre brisé, c’est la découverte de cette grande villa. Un début de restauration semble avoir été entrepris mais est complètement à l’arrêt depuis bien longtemps.

Visite du rez de chaussée. Plus de meubles hormis un sommier tout rouillé et une table rongée par l’humidité. Quelques petits tags à peine visibles.

Deux belles cheminées sont présentes. Elles ne semblent pas avoir subi de dégradations.

Rapide passage au premier étage. Plus de plancher, quelques photos depuis l’escalier. La charpente semble encore en bon état.

Après une vingtaine de minutes de visites, il est temps de reprendre la route. Dernière photo extérieure pour immortaliser cette villa bien mystérieuse.

 

Maison de la D11

Une petite maison en bordure de la D11. De nombreux tags et graffs sont présents dont un plutôt sympa sur le chauffe-eau.

La villa Octave

Visite d’une villa à l’abandon dans un quartier résidentiel plutôt aisé. Celle ci est encore bien préservée malgré quelques dégradations visibles. Le terrain comprend aussi des dépendances qui n’ont pu être visité car il y avait du monde dans les jardins des maisons proches.

Maisons de la D1044

Visite de deux anciennes maisons à l’abandon, le long de la départementale 1044. L’une est plutôt en bon état mais complètement vide, l’autre ne possède plus que ses murs.

Maison Aragon

Petite maison en ruine dont la façade est plutôt atypique.

Maison ruinée de la D225

Une maison en ruine avancée le long de la D225. Plus grand chose ne subsiste de son passé.

Maison des ruines

Une maison a priori en voie de réhabilitation mais qui a subi un incendie au premier étage.