Archives par étiquette : incendie

Le domaine déchu

Depuis que le manoir a brûlé il y a quelques années, ce domaine est en perdition. Les derniers bâtiments sont en voie de destruction, certains sont remplacés par de gros tas de briques et de bois.

L’usine de la surchauffe

Visite d’une ancienne usine qui fabriquait des emballages pour des produits de luxe. Le site désaffecté a subi, depuis sa fermeture, plusieurs incendies dont un qui a détruit plusieurs machines.

La maison forestière aux motifs

Visite d’une ancienne maison forestière abandonnée et complètement isolée. Le rez de chaussée a brûlé, l’étage est mieux préservé.

A l’étage des motifs de toutes les couleurs donnent un aspect originale à la pièce.

Clinique du chaos

Exploration d’une ancienne clinique désaffectée. Le site est complètement délabré. Pillage, tags, incendie, les bâtiments ne sont plus qu’un tas de ruine. Seules subsistent quelques lampes scialytiques dans les blocs opératoires.

 

Discothèque du persévérant

Cette ancienne discothèque a fermé récemment. Elle est articulée autour de deux parties. La maison de maître qui compose sa partie ancienne a subi un incendie. La partie moderne, longtemps inaccessible, fut ouverte par des ferrailleurs en quête de métaux .

 

 

 

 

Maison de charbon

Visite d’une petite maison dont une partie a été ravagée par un incendie. La visite débute par le rez de chaussée. Le mobilier est retourné et jeté ici et là.

A l’étage, les traces de l’incendie sont bien visibles. Les murs sont noircis et le plancher en partie brûlé.

A côté de la maison, un garage avec une voiture bien malmenée.

 

La villa noircie

Visite d’une ancienne villa à l’abandon dans un quartier aisé. Elle a subi un incendie récemment.

De l’extérieur, les marques de l’incendie sont peu visibles hormis quelques fenêtres obstruées par des planches.

Villa noircie

Le rez de chaussée comprend la cuisine et un salon très vaste. A cet endroit, un piano est présent ainsi que tout une pile de bouquin.

Dans les étages, on voit très bien les stigmates de l’incendie : murs recouverts de suie et gravats. Les services de la mairie ont entrepris des travaux de consolidation comme l’atteste la présence de poteaux de soutien. La villa est sous le coup d’un arrêté de péril.

Les chambres possèdent leurs lits et fauteuils. Tout est retourné par les passages successifs de personnes plus ou moins précautionneuses.

Deux coins bibliothèque dans les étages. Énormément de bouquins, certains sont noircis par la suie.

Deux salles de bain sont présentes dans cette grande villa. L’une d’elles comporte un hammam, l’autre une belle baignoire recouverte de mosaïques.

La cuisine comprend encore pas mal de mobiliers. Quelques bocaux encore pleins trônent sur les étagères.

La cave baigne dans le noir. C’est l’endroit le moins touché par l’incendie. On y retrouve une vieille chaudière et une autre plus récente. Comme dans la cuisine, pas mal de bocaux et vieilles bouteilles sont présentes sur les étagères. Un congélateur fermé, que contient t’il dedans ? Mystère, nous n’avons pas osé l’ouvrir.