Archives pour l'étiquette Hôpital abandonné

Le centre de rééducation

Cet ancien centre de rééducation et de soins fut fermé suite à un déficit financier trop important. Le site comprend plusieurs bâtiments.

Après avoir passé une petit porte manquant de s’écrouler. Nous voilà entrer sur le site de l’hôpital. Quelques photos de l’extérieur.

Une bonne partie des accès sont murés. Après avoir fait le tour du premier bâtiment, une entrée est possible.

Visite en premier temps du sous sol. Il y a pas mal de mobiliers jetés ici et là. Un ancien brancard avec une baignoire dessus est présent près de l’entrée.

Passons aux étages. Les couloirs sont recouverts de dessins réalisés par les enfants malades. Quelques tags viennent s’y ajouter.

Dans une chambre, on retrouve encore des anciens lits.

Après avoir arpenter les étages pendant un bon moment, direction la sortie avec quelques photos du parc.

D’autres bâtiments assez bien barricadés sont présents. Faute de temps, la visite de ceux-ci est remise à plus tard.

 

Sanatorium Delirium

Après deux tentatives infructueuses, nous avons enfin pu visiter cet ancien sanatorium bien connu. Il est entouré par une forêt assez dense. Composé de plusieurs bâtiments dans un parc d’une quarantaine d’hectares, le site a servit un temps de terrain d’airsoft le weekend.

Le site est surveillé par un gardien mais celui-ci n’a pas été aperçu lors de cette visite.

Hôpital des ronces sacrées

Visite d’un ancien séminaire catholique ayant eu plusieurs activités à travers son histoire. Il a principalement servi d’hospice, et d’hôpital militaire. L’intérieur assez vide permet de mieux profiter des volumes impressionnants des bâtiments.

Un site magnifique dans un état de conservation exceptionnel.

 

 

Hôpital des nourrissons (rasé)

La maternité Camille Desmoulins a fermé en 2014 après une quarantaine d’années d’activité. Tous les services ont été rassemblés au même endroit.

Visite des bâtiments annexes et du bâtiment principal avec ses blocs opératoires.

Décembre 2017, la destruction a commencé pour s’achever en mars 2018.

Destruction du site (source le Courrier Picard du 08/12/17) :