Archives par étiquette : friche industrielle

Tunnel concrétionné

Cet ancien tunnel ferroviaire, d’une longueur de 700M, est l’un des seuls vestiges encore visibles d’une vaste papeterie aujourd’hui rasée. Ce tunnel, très humide, habite une magnifique collection de concrétion.

L’entrepôt Mastodonte

Ce vaste entrepôt de plusieurs niveaux est pour le moins impressionnant. Le site est immense, les halles de stockage de marchandises s’étendent à perte de vue. L’activité s’est arrêtée il y a une dizaine d’années pourtant le site reste plutôt bien préservé du vandalisme.

 

L’usine de pièces plastiques

Ancienne usine de fabrication de pièces plastiques. Le bâtiment principal plus ancien, celui présentant le plus d’intérêt, a malheureusement été incendié.

Le fabricant de toiture

Cette vaste friche industrielle est l’ancien site d’une usine qui fabriquait des éléments de toiture. Celle-ci a déménagé pour des bâtiments plus modernes, l’ancien siège social a été racheté par la commune. Celui-ci doit être démoli prochainement pour un projet de logement.

Menuiserie Jaurès

Ancienne menuiserie ayant déménagé et dont les anciens locaux sont voués à la démolition. Un projet de logements sociaux remplacera le site actuellement en friche.

Moulin Hebert

Ancienne minoterie dont le bâtiment principal a été incendié quelques années auparavant. Aujourd’hui le site laissé à l’abandon, est squatté par des marginaux.

Usine de la bonne cuvée

Cette ancienne usine de fabrication de boutons, de dimension moyenne, est laissée à l’abandon. Celle-ci attend sa dépollution qui se fait attendre. Le site abrite encore des énormes cuves de produits chimiques.

 

Coopérative Garret

Petite coopérative à l’abandon et dont une partie du site est inaccessible.

La halle cathédrale

Cette grande halle industrielle est une véritable cathédrale d’acier. Les dimensions sont impressionnantes : une hauteur de 28M et 300 mètres de long. Le vaste bâtiment doit être réhabilité mais les projets proposés n’ont pour le moment pas abouti.

L’usine du transporteur

Cette usine, qui a fermé ses portes il y a quelques années à peine, a servi de base logistique à un transporteur. Celui-ci a déménagé pour un site plus grand et moderne. Une grande partie du matériel est resté sur place dont notamment de grandes bandes transporteuses servant à la préparation des colis. Le site est aujourd’hui désaffecté, nouvelle friche industrielle.

 

Fromagerie Royer

Cette ancienne fromagerie industrielle, fermée il y a une dizaine d’année, a employé jusqu’à 300 personnes. Malgré qu’une partie du site a subi un incendie, la plupart des bâtiments sont encore en bon état de conservation. Sans reconversion bien définie, la friche industrielle se dégrade petit à petit.

 

 

 

Fonderie du remugle

Cette ancienne fonderie, spécialisée dans la fabrication de pièces automobiles, a fermé ses portes récemment. Celle-ci a connu plan de sauvegarde de l’emploi, redressement judiciaire avant d’être liquidée définitivement. La concurrence du marché asiatique, qui tire les prix vers le bas, a fini d’achever l’entreprise déjà mal-en-point. Une grande partie des machines ont déjà été enlevée mais le site est pollué, l’odeur est très prenante.

Cimenterie des puits de lumière

Ancienne cimenterie aujourd’hui à l’abandon et en voie de démolition. Le site assez vaste comprend un grand hangar et plusieurs petits bâtiments. La visite se focalise sur le bâtiment principal car le reste du site ne présente guère d’intérêt. Ce hangar de grande dimension, bien que vide, offre une très belle luminosité. La lumière filtre à travers les multiples puits de lumière donnant l’impression d’un damier géant.

L’usine des fromages

Cette ancienne fromagerie industrielle a fermé ses portes il y a quelques années après plus d’un siècle d’existence. Le site se compose d’une partie très moderne et d’une partie ancienne à l’architecture typique du secteur. Le site a été vidé avant sa fermeture, il ne subsiste que quelques bureaux et affiches mais les machines ne sont plus présentes.

L’usine de fibres plastiques

Cette vaste usine a produit de la fibre polyester jusqu’à sa fermeture il y a déjà de nombreuses années. Une partie des bâtiments a été rasée dont les deux cheminées en brique.

Le site restant est assez dégradé par plusieurs incendies et un vandalisme important.